Il m'est encore difficile de parler du couvige tant l'émotion a été forte cette année. J'ai quelques photographies que je commenterai ultérieurement, mais je tiens à partager ma joyeuse surprise avec les fidèles amies de la frivolité. Une belle rencontre avec Pascale Provost et une très émouvante avec "Snowy" venue tout exprès d'un département proche des Pyrénées pour me rencontrer. Délicieuse Snowy qui a pensé à moi si gentiment et m'a apporté le livre de Mary Konior que je voulais consulter. J'ai eu le temps de relever ce modèle, et quelques autres qui m'inspireront sûrement.

De retour chez moi, j'ai aussitôt commencé ce modèle que tout le monde connaît mais que je n'avais jamais tenté. J'espère que Snowy est rentrée sans encombre chez elle car la météo n'était vraiment pas bonne dans le Sud-Ouest et j'ai moi même fait la route sous une pluie constante.

Peut-être que je transformerai un peu ce modèle à ma façon. Je verrai lorsque le marque page sera terminé. L'original comporte d'ailleurs un motif de plus, mais j'ai préféré en mettre un nombre impair.

Vous reconnaîtrez aisément le joli fil aux couleurs pastels (j'ai raflé tout ce qu'il restait chez les marchands du couvige, mais j'en ai eu très peu). DMC me contrarie beaucoup à réduire ainsi sa palette de couleurs pour ce cordonnet à dentelle qui est encore le meilleur que l'on puisse trouver pour la frivolité. Cette gamme ne se fait plus. Voici la désespérante réponse que j'obtiens à toutes mes recherches. Les autres fils donnés pour équivalents ne le sont pas du tout à mon avis.

Quant à la navette en bois d'olivier, elle est de Jean Roux. Je l'ai reçue juste avant mon départ pour le Puy et je l'ai tout de suite adoptée au quotidien.

Copie_r_duite_de_P1040472