Sapin :                                                  P1010475

Début : Travailler avec une navette :

Faire un trèfle formé de trois anneaux accolés par un picot, ainsi :

3dn, 1p, 2dn, 1p, 2dn, 1p, 2dn, 1p, 2dn, 1p, 3dn. 

Ce sont les picots qui sont contre les 3dn qui sont ceux qui accrochent, et ce travail se fait sur l’endroit.

Continuer avec deux navettes pour l’arceau de 6dn (le chiffre 6 sur la photo), sans tourner le travail, c’est-à-dire en « festonnant » :

6dn, 1p, 6dn.

Avec une navette, faire le second trèfle à l’identique, mais attention aux accrochages :

Pour le premier anneau de ce deuxième trèfle, le picot central s’accroche  au dernier picot du dernier anneau du premier trèfle. (Voir le signe # sur l’image)

Les autres accrochages sont comme pour le premier trèfle.

Reprendre les deux navettes, et faire en « festonnant » l’arceau suivant :

10dn, 1p, 10dn.

Puis avec une navette, faire un anneau (semblable aux anneaux des trèfles). L’accrochage se fait cette fois au dernier anneau du second trèfle par les picots médians. (##)

Avec deux navettes, en festonnant :

3dn, 1p, 3dn.

Puis avec une navette, un troisième trèfle, qui s’accrochera par son premier picot du premier anneau au dernier picot de l’anneau précédent (l’anneau tout seul) (###)

Poursuivre par l’arceau : 3dn, 1p qui accroche le picot de l’arceau identique en regard, 3dn, à deux navettes et en festonnant.

Faire un anneau tout seul avec une seule navette, en symétrique de l’anneau tout seul précédent. (son premier picot s’accrochera au dernier picot de l’anneau précédent).

Avec deux navettes, en festonnant, faire un arceau de 12dn, 1p, 12dn.

Continuer par la dernière branche du bas du sapin, identique à la précédente, mais en y ajoutant un anneau tout seul (on double les anneaux tout seuls) L’accrochage est le même que précédemment. Ne pas oublier d’accrocher les arceaux de 3dn, 1p, 3dn, qui se font face entre eux, car cela donne de la rigidité aux branchages.

Poursuivre par un grand arceau, en festonnant, et à deux navettes : 6dn, 1p, 6dn, 1p, 6dn, 1p, 6dn.

Puis faire un anneau avec une navette : 3dn, 1p, 2dn, 1p, 2dn, 1p, 2dn, 1p, 2dn, 1p, 3dn. (le même que celui des trèfles)

Le premier picot de cet anneau va s’accrocher au picot médian du premier anneau tout seul de la branche. (accrochage de type #)

Continuer par un arceau avec deux navettes, en festonnant : 6dn, 1p qui s’accroche au dernier picot de l’arceau précédent, 6dn, 1p, 6dn.

Avec une navette, un anneau, en faisant un accrochage de type ###. (accrochage des picots les plus basiques)

Avec deux navettes, en festonnant, un arceau de : 6dn, 1p qui s’accroche au dernier picot de l’arceau précédent, 6dn.

Continuer avec une seule navette, par l’anneau le plus basique, à l’identique, puis avec deux navettes par l’arceau suivant : 6dn, un accrochage, 6dn, un accrochage, 6dn.

Avec une navette, un anneau, avec un accrochage de type ###.

Et continuer avec deux navettes : 6dn, un accrochage, 6dn, un accrochage, 6dn.

Continuer par un anneau avec une navette, et un accrochage de type #.

Avec deux navettes, et festonnage, faire l’arceau suivant : 6dn, un accrochage, 6dn, un accrochage, 6dn, 1p, 6dn.

Il s’agit de commencer maintenant la base de la deuxième grande feuille, en symétrie par rapport à celle déjà réalisée, et de faire exactement le feuillage symétrique jusqu'au trèfle de la cime.

Les boules sont des picots joséphine de 12 dn chacun, en fil métallique doré, et rapportées une fois l'arbre terminé

Sur mon image, vous remarquerez que j’ai fait une erreur lors de l’accrochage des deux trèfles du haut : en faisant un accrochage de type ## au lieu de le faire de type #.

J’espère que mes explications vous seront compréhensibles. Sinon, vous pouvez me demander si vous ne comprenez pas. Joyeux Noël !!!